AICM en 2021
31 employés
165 centres de soins aidés
2 750 000 de personnes concernées, dont 16.500 patients COVID en réanimation

AIDE HUMANITAIRE: Cancerologie EN NGCA (Zone non contrôlée par le gouvernement Ukrainien)

En raison du blocus imposé par les autorités Ukrainiennes en 2015, les centres de cancérologie de la région de Donetsk n’avaient plus de stock de médicaments (dont la chimiothérapie) pour plus de 5.000 malades ayant un besoin urgent de traitement. Par ailleurs, les matériels médicaux de biopsie, de détection, les labos et les blocs de chirurgie étaient de moins en moins nombreux faute de maintenance ou de non remplacement, parfois même de vols ou de vandalisme.

Après avoir présenté cette situation catastrophique en comité Humanitaire des donateurs grâce à l’OCHA (Nations Unies), la Fondation AICM a obtenu des financements multiples d’un total de 2.5 Million d’Euro et des aides en nature de l’OMS pour reconstituer en urgence les stocks de traitement vitaux et de réactifs ainsi que 185 matériels parfois très couteux permettant les investigations et les traitements chirurgicaux les plus utiles. C’est en 2016, 2 ans après le début du conflit, que les premiers camions d’AICM ont pu livrer ces précieuses marchandises permettant de rétablir des soins pour l’ensemble des patients de la région de Donetsk pour une durée de 18 mois. Cette aide d’urgence a depuis été relayée par d’autres organisations d’une façon plus régulière à partir de 2018.

Les spécialistes d’AICM ont fourni cette aide vitale dans un temps record de 8 mois afin d’éviter de trop nombreuses victimes collatérales du conflit, car le Cancer n’attend pas la fin des hostilités pour emporter de nombreuses vies.

 

Share: