Nouvelles

AICM en 2021
31 employés
165 centres de soins aidés
2 750 000 de personnes concernées, dont 16.500 patients COVID en réanimation

AICM présente ses projets pour 2013

16.10.2012

Devant ses membres fondateurs, le bureau directeur d’AICM va présenter, fin Octobre, ses projets pour 2013 qui se résument en 7 domaines d’activité :

-        La lutte contre le Cancer en Ukraine :

Malgré une situation qui continue de se dégrader faut d’une réforme cohérente du système de soins en Ukraine et une lutte efficace contre la corruption dans les hôpitaux, la Fondation AICM continuera son action vis-à-vis des patients en facilitant la création d’Associations de Patients au niveau national ayant un vrai pouvoir vis-à-vis des autorités sanitaires pour moderniser les centres anti cancer, créer des postes d’aides au malades, former le personnel médical, et encourager les initiatives permettant de mieux accueillir, mieux soigner mais surtout dépister et prévenir. 5 projets sont prévus en 2013 et nous espérons que les nouveaux élus du parlement et les membres du gouvernement y prendront une part active.

-        La lutte contre l’épilepsie :

Malheureusement, nous n’avons pas réussi à mener notre action contre l’épilepsie en 2012. La situation est rendue nécessaire par le fait que plus de 80% des malades n’ont pas de traitement approprié. Il y a 500.000 malades en Ukraine dont 50% d’enfants ou de jeunes adultes. Notre action en 2013 sera d’autant plus importante, et portera sur une conférence et des visites de neurologues français durant le 1er trimestre 2013, ainsi que la publication d’une brochure d’information des patients. En parallèle, nous envisageons d’aider une association de patients et de parents de patients qui ont différents projets, dont celui de donner des cours dans les écoles sur l’épilepsie et alerter les autorités médicales sur la situation.

-        Le centre de réhabilitation d’AICM :

Ce projet toujours très actif depuis 4 ans prendra une nouvelle dimension en 2013 avec l’ouverture d’un nouveau centre plus moderne en périphérie de Kiev. Doté d’un budget de fonctionnement de 5 millions de Hrivnas, ce centre sera plus spécialisé pour les accidentés de la route toujours plus nombreux (+12% en 2011) et dont 15% sont lourdement handicapés.

-        Mourir dignement :

Le projet de centre de soins palliatifs à Odessa est désormais à l’ordre du jour de l’année 2013 avec le soutien des autorités locales et de partenaires français. L’objectif est d’une ouverture à l’été 2015.

-        Aide aux hôpitaux et aux centres de secours :

En 2013, comme depuis 9 ans, AICM continuera d’apporter son aide aux hôpitaux en difficultés. Notons que depuis Septembre 2012, nous facilitons aussi l’aide en matériel aux centres de secours de la région de Donetsk avec l’assistance précieuse de l’association française « Pompiers de l’Urgence Internationale ».

-        Formation et dotation de bourses aux médecins francophones :

Avec le concours de l’APHP, nous continuerons en 2013, d’envoyer des médecins ukrainiens en stages pratiques de perfectionnement de courte durée et leur faciliter l’accès à des conférences internationales et des laboratoires de recherche en France.   

-        Aide directe aux patients :

En 2012, nous avons envoyé 34 patients ukrainiens en grande difficulté en France et nous avons pris en charge directement ou indirectement la totalité des frais médicaux.  En 2013, nous seront attentifs à maintenir cette activité.

Ces projets ainsi que le budget 2013 seront soumis à l’approbation des membres fondateurs.    

Share: