Nouvelles

AICM en 2021
31 employés
165 centres de soins aidés
2 750 000 de personnes concernées, dont 16.500 patients COVID en réanimation

La Fondation AICM lance une nouvelle étude épidémiologique générale sur le Cancer en Ukraine avec l’INSERM, le CNRS et l’OMS.

24.05.2012

Pour faire une prévention cohérente contre le cancer dans un pays où cette maladie devient la première cause de mortalité, il faut une étude épidémiologique approfondie inventoriant les risques existants.  Cette étude sera menée à partir d’Octobre 2012 sur des populations ciblées, en parallèle de campagnes de dépistages gratuits et d’un traitement informatique de données complémentaires du registre des cancers qui renseignera d’avantage sur la possible origine des pathologies détectées par les centres de cancérologie. Notons que près de 40% des cancers en Ukraine sont diagnostiqués tardivement ce qui entraîne un faible taux de survie et des coûts de traitements très importants. Depuis 20 ans, il n’existe pas d’étude de ce type malgré que le tabagisme, l’alcoolisme, l’obésité et d’autres causes directes du cancer soient en constante augmentation selon le corps médical. La France a acquis une très grande maîtrise du sujet grâce aux différents Plan Cancer depuis l’année 2000.    

Share: